Jour 3 : la photo mystère

#Genealogie7Photos
Sophie Boudarel nous propose de raconter notre histoire familiale en photos, pendant une semaine, avec un thème différent chaque jour. Voir toutes les photos du défi

C’est bien parce qu’il fallait en choisir une 😉 Je ne fais pas preuve d’originalité en révélant que les mystères sont nombreux dans mon stock de vieilles photos, j’imagine que c’est le lot commun.

J’ai choisi un mariage qui, par définition, croise les familles, avec le secret espoir que des yeux attentifs arriveraient jusqu’à cette photo et y trouveraient un visage connu.

J’ai tout de même un fil sur lequel tirer pour parvenir, peut-être, à démêler cette pelote-là. D’abord elle me vient de mon côté Lenoir, nous avons donc des probabilités de nous trouver dans l’Oise, autour de Creil.

Ensuite mes arrière-grands-parents, Georgette Rottée et Maurice Lenoir, figurent sur cette photo. Comme ils sont placés immédiatement aux côtés de la mariée, on peut penser qu’ils sont très proches du couple vedette de la journée.

Je n’ai aucun doute sur leur identification, j’ai suffisamment de photos d’eux à des âges différents pour en être assurée. Ils se sont mariés en septembre 1903, on peut donc imaginer que cette photo se situe assez proche de cette date, peut-être plutôt après car ils apparaissent ensemble comme un couple tout à fait officiel.

À l’extrémité gauche de la photo, je crois reconnaître le grand-père de Georgette et mon Sosa 38, Jean Antoine Lesbroussard, mort en avril 1912. Mais je n’ai qu’une seule photo formellement identifiée de lui et du couple qu’il formait avec Rosalie Thévenot.

Je reste donc plus prudente à le voir à ce mariage d’autant que je ne suis pas très forte au jeu des ressemblances. Toutefois, il me semble bien qu’il s’agit de lui, qu’en pensez-vous ?

Sur cette photo, je ne reconnais pas son épouse Rosalie qui est morte en septembre 1907. Le mariage serait donc postérieur ? Mais il peut aussi très bien avoir eu lieu avant et qu’elle n’ait pas été assez en forme pour participer à la journée ; il est donc difficile d’en tirer une conclusion.

Je dirais pour être large que cette photo se situe entre 1903 et 1912, peut-être plutôt dans le début de la période car en 1912, Georgette avait déjà eu deux enfants : ma tata-marraine Mauricette et mon grand-père Roland. Et elle a encore tellement son air de jeune fille sur cette photo…

Sans Jean Antoine, j’aurais pu penser éventuellement à un mariage d’amis de mes arrière-grands-parents. Mais sa présence plaide plutôt pour la famille et qui plus est, pour la famille du côté de Georgette. C’est d’ailleurs cohérent avec le fait qu’il n’y ait personne d’autre du côté des Lenoir : ni Marcel et Raymond, les deux frères de Maurice, ni Eugène et Juliette, ses parents. Car je ne reconnais aucun de tous ceux-là parmi le groupe.

Je dois donc creuser du côté de mon arrière-grand-mère et plus exactement du côté de sa maman Estelle, puisque Jean Antoine Lesbroussard est son grand-père maternel. Georgette est orpheline de ses deux parents depuis 1895, et j’ai encore toute une famille alliée à explorer : celle de son tuteur, Charles Dhersignerie, dont les enfants étaient dans le même âge qu’elle.

D’ailleurs, j’ai encore un tas de vieilles photos à trier et à scanner du côté Lenoir, pas encore traitées depuis la vente de l’appartement de ma grand-tante. Peut-être y trouverai-je des réponses car je les avais passées en revue avec elle au fil du temps et beaucoup sont identifiées.

Aurai-je un allié inattendu dans ma recherche ? Pour un peu, cet invité surprise à la noce, qui prend si sagement la pose aux pieds de la mariée, me permettrait de faire le lien avec le thème proposé pour le sixième jour de ce défi 😉

Mais je compte beaucoup sur vous qui passez par ici pour reconnaître, peut-être, un visage qui vous est familier dans votre généalogie. Je pose donc là les visages des participantes et des participants à la noce dans leur meilleure définition. Pour les voir sans aucune réduction, il suffit d’afficher les images dans un nouvel onglet.

Voir toutes les photos du défi

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

8 commentaires sur “Jour 3 : la photo mystère”